Archives de catégorie : Non classé

Bien dormir 2

Pour continuer sur les conditions d’un bon sommeil, quelle journée a passé votre enfant ?

A-t-il reçu suffisamment d’amour que ce soit sous forme de câlins, de bisous, de mots doux, de massages, de moments de complicité (un temps de jeu par exemple) ?

S’est-il suffisamment dépensé physiquement ? A-t-il pu jouer librement dehors ? au contact de la nature ?

A-t-il pu exprimer ses sentiments, ses émotions ?

A-t-il eu des occasions de vivre ce qui le nourrit, l’intéresse en ce moment ? que ce soit jouer avec d ‘autres, peindre, construire… ?

Pour un bon sommeil

Premier article sur le sommeil.

Commençons par les conditions matérielles pour un bon sommeil, des petits, comme des grands. D’ailleurs des grands bien reposés sont tellement mieux disposés à accompagner les petits.

D’abord ne pas nuire.

Il ne s’agit pas de tomber dans la parano mais d’offrir à nos enfants (et à nous mêmes) des conditions « saines » de sommeil.

Si vous vous munissez de « volonté » et « simplicité », voici quelques pistes :

Éviter les pollutions électromagnétiques :

  • Éteindre de wifi dans la maison, encore mieux ne jamais l’allumer.
  • Éteindre de DECT (téléphone sans fil) dans la maison, encore mieux ne pas en avoir sans technologie « full eco », il s’agit de la plus grande nuisance électromagnétique de la maison.
  • Apporter le radio-réveil à la déchetterie.
  • Placer la tête de lit à plus d’un mètre de toute prise électrique, même si rien n’est branché dessus.
  • Pas d’écran dans la chambre.
  • Si construction ou rénovation, penser câble blindé, bio-rupteur.

et aériennes :

  • Avoir un matelas et un oreiller en matière naturelle (laine, latex 100% naturel, coco…).
  • Avoir des meubles sans colle, non émissifs de COV.
  • S’abstenir de tous produits chimiques et encens, bougies, huiles essentielles (he de lavande et de tea tree = perturbateurs endocriniens), même et surtout ceux qui sentent bons.
  • Avoir des fenêtres sans COV, surtout pas de PVC mais alu ou bois de qualité.
  • Éviter la présence de plastiques, autres que les numéros 2,4 et 5, qui contiennent des perturbateurs endocriniens.
  • Aérer chaque jour.

Ça fait déjà un bon ménage à faire !

Dans l’idéal la chambre est très sobre.

Le feng shui ajoute quelques recommandations comme la tête au nord ou à l’est (pas à l’ouest, personne n’aime y être !), pas de miroir qui reflète le lit, pas de lit dans un passage d’air entre portes et/ou fenêtres. une recherche sur les couleurs est également intéressante.

Le processus de la présence de M. Brown

Si vous avez visionné le documentaire sur les bienfaits de la médiation, vous avez peut-être envie de passer à l’action !

J’ai commencé à méditer grâce à ce livre conseillé par mon ami Vincent

Le Processus De La Présence - Un Voyage Au Coeur De La Conscience Du Moment Présent de Michael Brown

Je n’avais jamais médité avant de l’ouvrir, j’étais curieuse. Il y a d’abord plusieurs chapitres à lire puis pour chaque semaine une affirmation à se répéter, deux temps de 15 minutes minimum de respiration avec la phrase « Je suis ici maintenant dans ce qui est » à caler sur la respiration, un chapitre à lire.

J’ai décidé de recommencer le cycle 4 ans et demi après le premier.

J’ai appris depuis plusieurs autres manières de méditer et celle-ci m’est la plus facile, c’est celle qui me revient spontanément dès que j’ai l’intention de méditer ou de retrouver un espace de paix.

Vous pouvez lire le début du livre ici.